13 393 personnes connectées

En 2016, la Terre a connu un nouveau record de chaleur pour la troisième année consécutive

L’Agence Américaine Océanique et Atmosphérique a annoncé que 2016 était l’année la plus chaude jamais enregistrée depuis les premiers relevés effectués en 1880. Un bien triste record, d’autant que c’est la 3e année consécutive qu’il est battu.

Le 18 janvier, l’Agence Américaine Océanique et Atmosphérique (NOAA) a annoncé une triste nouvelle concernant l’année écoulée. Elle a révélé que 2016 était officiellement l’année la plus chaude jamais enregistrée, battant ainsi un précédent record de chaleur établi… en 2015. C’est la troisième fois consécutive qu’un tel constat est fait, tous les mois de l’année écoulée ont dépassé des records de chaleur.

A l’échelle mondiale, ce record de chaleur a eu des conséquences sur la température de la surface des terres et des océans. Que ce soit sur terre ou dans l’eau, celles-ci étaient 0,94 degrés Celsius supérieures à la moyenne du XXe siècle. La température globale a donc quasiment augmenté d’un degré en un an, surpassant ainsi le précédent record établi en 2015 qui était de 0,04°C. Un fait appuyé par les analyses de la NASA qui a révélé que 2016 était l’année la plus chaude jamais observée en 136 ans.

L’Organisation Météorologique Mondiale pointe du doigt les activités humaines, qui sont la cause de cette année record, notamment des concentrations importantes de CO2 et de méthane. Mark Maslin, climatologue à l’University College de Londres rappelle que « le changement climatique représente l’un des plus grands défis du XXIe siècle et ne montre aucun signe de ralentissement. Faire disparaître le carbone de l’économie mondiale est l’objectif ultime pour éviter les pires effets du changement climatique dont la montée du niveau des océans et une fréquence accrue des phénomènes météorologiques extrêmes ».

2016-record-chaleur-secheresse

La hausse des températures a aussi causé de nombreuses catastrophes climatiques parmi lesquelles des sécheresses, de violentes tempêtes, des ouragans ainsi que l’accélération de la fonte de la banquise. Autant de conséquences désastreuses contre lequel l’Homme doit lutter en changeant son comportement sous peine de voir chaque année devenir plus chaude que la précédente.

Ces articles vont vous plaire

icone video

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux