250
partages

Comment va évoluer notre société si tous les métiers appartiennent à des robots ?

250
partages
robot-main

De nos jours, de plus en plus d’activités sont réalisées par des machines automatisées et ce mouvement prend de plus en plus d’ampleur. Que se passera-t-il alors lorsque les robots nous auront tous remplacés au travail ? DGS vous apporte la réponse.

Zeynep Tufekci est une chercheuse à luniversité de Caroline du Nord, passionnée de technologie et de sociologie. Elle nous donne sa vision des choses lorsqu’on se pose la question de savoir si les humains devront toujours travailler lorsque les robots nous auront remplacés dans notre travail. Actuellement, nous avons un manque de personnes pour s’occuper d’autres personnes qui en ont besoin (dans les hôpitaux par exemple). En réalité, le problème vient du fait que ces emplois ne sont pas assez payés pour attirer les travailleurs.

Cette situation est souvent négligée dans tous les secteurs nécessitant une certaine qualification. L’économie de marché impose le fait que les pénuries de travailleurs augmenteront les salaires de ces derniers. Si les employés sont rares, leur valeur augmentera. Mais dans ce type d’industries présentes dans les pays développés, les salaires stagnent malgré le fait que ces personnes soient peu nombreuses. Lorsque le monde des affaires dit « il n’y a pas assez de travailleurs », il faut ajouter « qui veulent effectuer la tâche au prix que l’on propose ».

chaine-automatique

Zeynep estime que la solution serait de réformer les marchés, mais elle oublie de suggérer que ces marchés ne peuvent organiser efficacement ce que l’on trouve en abondance, seulement les choses rares. Si l’on persiste dans notre vision que les dividendes générés par la productivité plus performante des robots devraient s’accumuler vers les propriétaires de ces machines, nous nous dirigeons vers un futur où il n’y aura pas assez de possesseurs de robots pour acheter ce que fabriquent ces derniers.

D’autres économistes pensent que tout cela mènera à des politiques de redistribution de richesses, une façon de recycler le capitalisme. Ils sont très peu nombreux à penser que l’abondance rend les marchés obsolètes. Le droit à la propriété pourrait être une façon de répartir des ressources, mais lorsque les robots auront remplacé les ouvriers et que tout sera disponible en abondance, aurons-nous toujours besoin de richesses ?

robot-portiere

Cette théorie selon laquelle les robots pourraient complètement transformer notre économie est très intéressante. Si à la rédaction, certains approuvent le fait que les tâches pénibles soient laissées aux machines, d’autres sont plus inquiets quant à la place que prennent les technologies dans notre quotidien. Pouvez-vous imaginer qu’un robot puisse un jour vous remplacer dans votre travail ?

250
partages
AUTEUR
Tristan Blanchard
SOURCE
BOING BOING