300
partages

Les scientifiques impuissants face à une mystérieuse épidémie qui tue des milliers d’étoiles de mer

300
partages

Les étoiles de mer sont de fascinantes créatures vivant dans tous les océans du monde. Mais depuis peu, une mystérieuse épidémie les décime à une allure ahurissante sur la côte ouest des Etats-Unis et continue de se propager dans le reste du monde… DGS vous en dit plus sur cette tragique découverte. 

Une mystérieuse maladie surnommée « syndrome de dépérissement de l’étoile de mer » a coûté la vie à des dizaines de milliers d’étoiles de mer sur la côte ouest de l’Amérique du Nord, et ses symptômes sont effroyables. Les premiers signes de cette maladie dégénérescente sont généralement des lésions blanches sur les bras de l’étoile de mer qui se propagent vers l’intérieur, poussant l’animal à se désintégrer en moins d’une semaine.

Les étoiles de mer ont souffert de ce syndrome pendant des décennies mais ont généralement été exposées en petite minorité, de manière isolée au sud de la Californie. Ce phénomène était alors associé à une augmentation des températures de l’eau de mer, ce qui n’est pas le cas cette fois-ci. C’est bien ce qui inquiète les biologistes. Il n’y a pas de facteur externe qui aurait modifié l’habitat des étoiles de mer sur la côte. En outre, les chercheurs de l’université de Californie à Santa Cruz soulignent que les pertes d’étoiles de mer varient grandement suivant la zone concernée. Cette observation complique d’autant plus la détermination de la cause de la maladie. Actuellement, plusieurs laboratoires essaient de trouver l’agent pathogène qui aurait pu se répandre sur ces milliers de kilomètres.

etoiles-de-mer2

etoiles-de-mer1

Le syndrome affecte principalement l’espèce Pisaster ochraceus, une étoile de mer violette, mais au moins dix autres espèces avaient montré des signes de la maladie depuis le mois de juin.

Les syndromes de dégénérescence ont été recensés dans des douzaines de sites côtiers depuis le sud-est de l’Alaska jusqu’en Californie, et les taux de mortalité sont plus élevés que jamais auparavant. Dans une mare résiduelle (les mares qui se forment entre les rochers lorsque la marée se retire) à Santa Cruz pendant l’épidémie actuelle, 90 à 95 % des étoiles de mer ont été tuées par la maladie, soit près de plusieurs centaines.

etoiles-de-mer3

etoiles-de-mer4

Les chercheurs ne sont toujours pas sûrs de savoir comment la maladie se propage, et encore moins d’où elle vient. Ce qu’ils savent, c’est que les étoiles de mer ont un rôle essentiel dans les écosystèmes océaniques. Si le nombre de Pisaster ochraceus commence à diminuer, les moules, leur principale source de nourriture, augmenteraient considérablement. Cela perturberait l’équilibre de la biodiversité.

Les larves d’étoiles de mer sont aussi un composant important du plancton, la base de la chaîne alimentaire des océans. Les étoiles de mer ont assez peu de prédateurs qui peuvent être d’autres étoiles de mer, des mouettes et parfois des loutres de mer.

etoiles-de-mer8

etoiles-de-mer9

En plus de prélèvements sur site, les scientifiques utiliseront dans les mois à venir une carte interactive pour repérer les modèles de localisation de la maladie et pour identifier un moteur éventuel de la maladie.

Ils prennent également en compte les rapports provenant du public et collectent des spécimens pour effectuer des analyses microbiologiques ainsi que des séquençages génétiques pour déterminer s’il s’agit d’un agent infectieux ou toxique afin de résoudre ce mystère.

etoiles-de-mer6

etoiles-de-mer10

etoiles-de-mer11

etoiles-de-mer12

etoiles-de-mer

C’est incroyable que les étoiles de mer puissent être décimée de cette façon du jour au lendemain, sans la moindre explication. En tout cas, nous sommes très préoccupés par cette épidémie… Nous espérons que les recherches des scientifiques aboutiront rapidement afin que cette énigme soit résolue et que l’on puisse la contrer. Et vous, est-ce que cette épidémie qui cause la disparition massive des étoiles de mer vous inquiète ?

300
partages
AUTEUR
Marine Poridis
SOURCE
IO9