250
partages

La vie sur Mars : le lichen est capable de survivre aux conditions extrêmes de la planète rouge

250
partages

L’Homme rêve de poser les pieds sur Mars depuis des centaines d’années. Pourtant, tout comme pour la plupart des organismes, on sait qu’il serait difficile pour nous de survivre aux conditions extrêmes de la planète rouge. En revanche, le lichen pourrait quant à lui très bien s’adapter à une vie martienne… Nous vous expliquons en détail les étonnantes recherches qui ont mené à cette conclusion.

La vie sur la planète rouge est un rêve que l’humanité toute entière partage depuis des décennies. Pourtant, Mars est loin d’être accueillante : températures dépassant les -50C°, des vents forts, des rayonnements nocifs pour notre santé… Bien loin des conditions de vie qu’offre la Terre et qui pourtant, sont indispensables à notre survie. Cependant, même si l’Homme, tout comme la plupart des organismes vivants, ne pourrait pas vivre à la surface de Mars, le lichen pourrait quant à lui très bien s’en sortir…

contrairement-a-vous-le-lichen-survivrait-sur-mars2

Cet étonnant organisme symbiotique est à la fois un champignon et une algue… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet hybride est extrêment tenace ! Pour preuve : des chercheurs ont placé des échantillons de lichen dans une chambre de simulation des conditions offertes par la planète Mars (température, pression, humidité, rayonnement, etc) dans un endroit un peu plus protégé que d’autres organismes soumis au même test. Les chercheurs pensaient en effet que le lichen, s’il était placé sur mars, pourrait se retrouver dans des cavités rocheuses et donc être moins exposés. Résultat des courses ? Les autres organismes ont réussi à tenir un mois sans souci, mais notre hybride s’en tire encore mieux puisqu’il a pu fonctionner normalement en réalisant de la photosynthèse.

contrairement-a-vous-le-lichen-survivrait-sur-mars3

contrairement-a-vous-le-lichen-survivrait-sur-mars1

Ces résultats sont passionnants et nous avons tous été surpris d’apprendre qu’un organisme que l’on considère la plupart du temps comme tout à fait banal, soit capable de survivre aux conditions extrêmes de Mars ! On est même un peu jaloux de savoir qu’un croisement entre des algues et des champignons puisse élire domicile sur la planète rouge alors que nous, nous en serions tout simplement incapables :P. Et vous, êtes-vous surpris par le résultat de ces recherches ?

250
partages
AUTEUR
Joana Pimenta
SOURCE
SUR LA TOILE