300
partages

Google relève le défi de l’immortalité avec la création de sa nouvelle entreprise Calico

300
partages
google-releve-le-defi-de-limmortalite-avec-la-creation-de-sa-nouvelle-entreprise-calico-une
Romain Pernet, le

Et si on se dirigeait vers la vie éternelle ? C’est en tout cas le défi sur lequel Google entend se pencher avec la création d’un laboratoire de recherche qui aura comme but premier de percer le secret de l’immortalité de l’espèce humaine. Découvrez les enjeux futuristes de cette surprenante entreprise.

Le 18 septembre 2013, la firme américaine de la Silicon Valley a annoncé via un communiqué la création de l’entreprise Calico (California Life Company) qui aura pour but de s’attaquer au défi de « l’âge et des maladies associées ». Selon son CEO, Larry Page, vaincre le cancer n’est pas une avancée suffisante et Google veut aller encore plus loin… Comme le titrait le New York Times : Google peut-il résoudre le problème de la mort ?

Sur son compte Google +, l’homme qui demande souvent à ses employés de Mountain View a annoncé : « La maladie et l’âge concernent toutes nos familles. Avec des réflexions à très long terme autour de la santé et de la biotechnologie, je pense que nous pouvons rendre des millions de vies meilleures. C’était impossible d’envisager quelqu’un d’autre que Art (Levinson), un des meilleurs scientifiques, entrepreneurs et CEOs de notre génération, pour mener cette aventure ».

google-cree-calico-une-entreprise-pour-defier-le-vieillissement-de-lhomme1

Ainsi, le futur CEO du nouveau département de recherche en santé de Google ne sera autre que Art Levinson, actuellement président de Genentech et président d’Apple. Un investisseur non négligeable qui aura pour mission de prendre les rennes de Calico dont l’idée sera de se différencier des laboratoires pharmaceutiques en pariant sur le très long terme.

La mort semble décidément être une obsession du côté de la Silicon Valley puisque les CEOs d’Oracle et d’IBM ont respectivement créé une fondation contre le vieillissement et mis un ordinateur au service de la santé. Après les Google Glass, les voitures autonomes et le projet de diffusion d’Internet dans les zones les plus reculées du monde grâce à des dirigeables, Google s’attaque à un tout autre marché en créant pour la première fois un organe à part pour mener ses recherches.

google-cree-calico-une-entreprise-pour-defier-le-vieillissement-de-lhomme10

Enfin, rappelons tout de même, qu’au delà de l’énormité de ce pari et des ambitions qu’il représente, la volonté de Google de s’émanciper dans le secteur de la santé ne date pas d’hier. Sa première aventure dans ce domaine sous le nom de Google Health est très vite tombée à l’eau… Cependant, force est de constater que l’entreprise de Larry Page dispose des ressources nécessaires pour être plus performantes que les laboratoires pharmaceutiques (plus de 50 milliards de dollars) et qu’elle jouit d’une notoriété sans précédent, lui permettant notamment de séduire les chercheurs les plus renommés dans leur domaine. Affaire à suivre, donc.

google-cree-calico-une-entreprise-pour-defier-le-vieillissement-de-lhomme3

C’est une annonce plutôt étonnante de la part de Google qui n’a pas pour habitude de développer ses innovations en créant une nouvelle entreprise qui ne lui est pas rattachée. Cela dit, on trouve l’idée incroyable et certains rédacteurs se prennent déjà à rêver d’une vie éternelle (pour continuer à vous faire partager des contenus intéressants jusqu’à la fin des temps ^^). Et vous, pensez-vous qu’il faille encourager cette recherche de l’immortalité ou que nous devrions nous contenter de l’espérance de vie normale de l’être humain ?

300
partages
SOURCE
20 MINUTES