50
partages

Lucos, le robot de surveillance télécommandé qui remplace les agents de sécurité

50
partages
lucos-le-robot-de-surveillance-telecommande-qui-remplace-les-agents-de-securite-une
Alexis Pommier, le

Les sociétés de surveillance et de sécurité ont un nouvel allié pour lutter contre les cambriolages. Il s’appelle Lucos, il est français et il traque sans merci les personnes qui tenteraient de s’introduire dans un entrepôt privé ou dans une banque. Ce robot mis en vente cette année nous dévoile toutes ses qualités redoutables.

C’est le rêve de toute entreprise, avoir un robot capable de traquer les cambrioleurs qui permet en plus de réduire les frais liés à la sécurité d’un bâtiment. C’est justement ce à quoi est destiné Lucos, un robot né dans la région de Toulouse et conçu par la société Abankos Robotic. Pour un prix de 17 000 €, Lucos offre donc la possibilité d’avoir un seul agent de sécurité sur place, faisant ses rondes de routine par le biais du robot.

Grossièrement descriptible comme un carré de 50 cm de côté posé sur 4 roues et pesant 15 kg, il n’en est pas moins un réel concentré de technologie capable d’accomplir sa mission dans les situations les plus extrêmes. En effet, il peut poursuivre un intrus à une vitesse de 10 km/h en escaladant des trottoirs ou des pentes jusqu’à 40% d’inclinaison, sous une température allant de -20 à 40° C et sur tout type de terrain : flaques d’eau, pelouse, gravier, etc.

Lucos est équipé d’une caméra pour être piloté et peut être équipé de caméras thermiques, d’un nez électronique pour capter la présence de gaz ou encore d’un compteur Geiger pour mesurer la radioactivité.

Le robot est contrôlable par le seul biais d’un réseau Wi-Fi et d’une manette de jeu. Lucos est déjà commercialisé avec une caméra grand angle qui retransmet l’image sur un écran d’ordinateur. Au début de l’année 2014, son petit frère Cunos complétera la gamme. Il sera lui équipé de trois ordinateurs de bord, lui permettant d’effectuer des rondes et d’être tout à fait autonome.

nayez-plus-peur-des-cambrioleurs-le-robot-lucos-les-traquera-pour-vous-1

Philippe Roussel, le directeur d’Abankos Robotic qui a créé Lucos explique : « Il s’agit d’un marché de niche et il faudra trouver où ces robots seront les plus pertinents » et cible notamment ce qu’il appelle des zones à risque, c’est-à-dire les banques, centres commerciaux et entrepôts.

nayez-plus-peur-des-cambrioleurs-le-robot-lucos-les-traquera-pour-vous-2

nayez-plus-peur-des-cambrioleurs-le-robot-lucos-les-traquera-pour-vous-3

A la rédaction, on est impressionné par l’équipement de ce robot et la facilité apparente de sa prise en main. Il a l’air totalement équipé pour surprendre les cambrioleurs en plein méfaits… Et si ce n’est pas le cas, la police sera prévenue beaucoup plus rapidement grâce à lui ! Aimeriez-vous qu’un tel robot assure la surveillance de votre maison ?

50
partages
SOURCE
OUEST FRANCE