350
partages

Ne vendez pas votre ancien portable à n’importe qui, vos données y sont encore

350
partages

La protection des données privées est une préoccupation importante aujourd’hui, notamment sur Internet. Mais ce n’est pas le seul endroit où elles peuvent être mises en danger. Il a été découvert que vos données confidentielles pouvaient être retrouvées sur votre ancien portable, même si celles-ci avaient été effacées et le portable remis à zéro !

Le téléphone portable est sans aucun doute l’appareil qui nous suit le plus où que nous soyons. Il contient nos données de localisation, nos photos, nos identifiants, nos contacts, notre âge, notre métier, nos messages et bien d’autres … Alors que de plus en plus de personnes protègent leurs informations personnelles sur Internet, qui pourrait penser que nos anciens téléphones puissent nous jouer de mauvais tours ? Selon un article publié sur le site Wired, le fait d’effacer nos données et de remettre à zéro un portable avant de le vendre ou de le jeter ne serait pas suffisant pour garantir la sécurité de nos informations confidentielles. Le site a récupéré plusieurs portables et les a remis à zéro. La rédaction a testé deux iPhone 3G, deux Motorola Droid, un LG Dare et un LG Optimus. Une fois toutes les données effacées, les mobiles ont été confiés à Lee Reiber, un spécialiste de l’investigation des données sur mobile chez AccessData.

Les résultats qui ont été observés sont impressionnants, notamment certains points à préciser : 

- Avez-vous pensé à retirer la carde SD de votre mobile ? L’un des possesseurs de Motorola Droid l’avait oublié. Il a supprimé les données sans formater. Lee Reiber a pu les restaurer sans problèmes, ainsi que toutes celles mises en cache par les applications Android (e-mails, documents, photos et métadonnées de localisation). 

- Le système de formatage a-t-il réécrit au dessus des anciennes données ? Sur l’un des deux iPhone, ce n’était pas le cas. Le spécialiste a donc pu identifier des centaines de numéros de téléphones et des points d’accès Wifi auquel le téléphone s’était connecté. Lee Reiber a cependant précisé que les nouveaux modèles d’iPhone étaient mieux chiffrés. 

- Et si vous pensiez être plus en sécurité avec un portable qui ne tournerait pas sous Android ou iOS, vous vous trompez peut être. Le LG Dare, dont c’est le cas, a dévoilé des SMS, e-mails, historiques de navigation web et même des photos grâce au travail du chercheur. Lee Reiber affirme que c’est le téléphone pour lequel il a été le plus facile de ressortir les données ! 

Selon le spécialiste, le constat est sans appel : pour protéger ses données personnelles à coup sûr, il existe une seule solution, détruire son ancien portable à coups de marteau ! Sans tomber dans la paranoïa, il faut admettre que si tout le monde employait cette méthode, le marché de l’occasion serait vraiment en danger. Heureusement, ce n’est pas votre voisin ou votre collègue de bureau qui pourrait avoir les compétences pour pirater votre ancien portable ;) Mais à la rédaction on sait qu’il y a des petits malins qui vont essayer de récupérer les données pour montrer leurs compétences ! Après avoir lu cet article, seriez vous plutôt d’avis de vendre votre vieux portable à une personne de confiance ou de le détruire au marteau (ou à la hache, ou tout autre instrument de votre choix ^^) ?

350
partages
AUTEUR
Jean-Michel Alpin
SOURCE
ZDNET
SUJETS RELATIFS