350
partages

Des scientifiques souhaitent redonner vie à 24 espèces disparues

350
partages

Jurassic Park a sûrement inspiré ces scientifiques ! Surtout quand ils décident de ressusciter des espèces d’animaux disparues. Imaginez que le grand Mammouth ou le terrifiant Tigre à dents de sabre reviennent sur Terre. Mais comment est-ce possible ? Pas de panique, DGS vous explique tout ;)

C’est durant la conférence TEDx tenue à Washington DC que des scientifiques ont dévoilé avoir l’ambition de ressusciter d’anciennes espèces d’animaux aujourd’hui disparues. Cette réunion, parrainée par le National Geographic, a permis aux chercheurs de sélectionner pas moins de 795 espèces qu’ils pourraient faire revenir sur Terre. Ce qu’ils appellent la « de-extinction » pourrait permettre de faire revivre des animaux oubliés depuis longtemps, notamment 24 espèces particulièrement reconnues. Parmi celles-ci, on retrouverait le fameux Mammouth laineux (totalement disparu il y a 4 000 ans), le Tigre à dents de sabre (disparu depuis 11 000 ans) ou encore le très connu Dodo (éteint depuis la fin du XVIIe siècle). 

Les scientifiques ont utilisé de rigoureux critères pour choisir les espèces les plus intéressantes à faire revenir d’entre les morts. Les animaux on été sélectionnés selon des critères de désirabilité (l’espèce est-elle utile à la planète ?, les humains vont-ils l’apprécier ?), de faisabilité (les échantillons d’ADN disponibles sont-ils exploitables ?) et de capacité de réadaptation (son habitat naturel pourra-t-il être recréé ?). Les techniques utilisées pour ramener ces espèces à la vie sont encore en cours d’étude. Les scientifiques ont besoin de recréer un génome complet à l’aide d’échantillons d’ADN, une méthode demandant beaucoup de travail. Une fois le génome recréé, celui-ci est intégré dans des cellules embryonnaires. Il y a deux semaines, des scientifiques de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, ont réussi à concevoir un embryon vivant d’une espèce de grenouille australienne, Rheobatrachus, disparue depuis des décennies.

La science avance vraiment vite, mais la création d’un animal disparu en bonne santé n’est pas pour demain. Il faudra encore de nombreuses années pour que les chercheurs puissent faire revivre des espèces comme le Mammouth :). Beaucoup de scientifiques attendent ce moment avec impatience, mais les coûts de recherche sont très importants, s’élevant  à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Sans oublier le débat éthique derrière une telle entreprise, pourquoi vouloir ressusciter des espèces disparues quand beaucoup de nos animaux sont en voie de disparition ? 

350
partages
AUTEUR
Alexis Costini
SOURCE
MAXISCIENCES
SUJETS RELATIFS