450
partages

Boire trop de sodas peut vous faire tomber en pleine dépression

450
partages

Si vous ne vous sentez pas toujours très optimistes ou que vous broyez du noir trop souvent à votre goût, voilà peut-être pourquoi ! Une étude américaine a établi que la dépression pourrait être favorisée par la consommation régulière de sodas.

Les sodas et boissons sucrées seraient un facteur important de la dépression. C’est ce qu’affirme une étude américaine, menée par les équipes du National Institute of Health, l’organisme sanitaire officiel des États-Unis. Mais si vous pensiez que seuls les sodas façon Coca Cola étaient concernés, vous vous trompez ! Car les jus de fruits sont eux aussi concernés. Selon cette étude, la consommation de sodas favoriserait d’au moins 30% les risques d’une dépression. Un risque conséquent, donc.

Cette annonce conclut une étude commencée il y a plus de 15 ans, entre 1995 et 1996 ! Les chercheurs ont suivi pendant toute une décennie l’alimentation de 263 000 adultes entre 50 et 71 ans. Dix ans plus tard, 11 000 d’entre eux étaient ou ont été en dépression, toujours selon l’étude. À contrario, boire quatre tasses de café par jour (sans sucre !) réduirait ce risque de 10%. Une nouvelle qui fait un peu froid dans le dos, surtout qu’on pourrait penser que le sucre rend la vie plus joyeuse, contrairement au café bien noir.

Heureusement ces conclusions ne sont pas encore définitives, donc on peut encore continuer de boire des sodas bien sucrés si ça nous fait plaisir ! Êtes-vous plutôt soda ou café ?

450
partages
AUTEUR
Elena Durand
SOURCE
HUFFINGTON POST
SUJETS RELATIFS