400
partages

Un calamar géant filmé à 900m de profondeur par des chercheurs japonais

400
partages

Longtemps considéré comme un mythe et un objet de terreurs marines pour beaucoup de personnes, le calamar géant a finalement pu être observé dans son habitat naturel ! Des scientifiques japonais ont filmé l’immense bête à près de 900 mètres de profondeur. Pas rassurant !

On n’a pas encore retrouvé le fameux kraken de la mythologie scandinave (aussi vu dans Pirates des Caraïbes), mais on n’en est pas loin. Le premier calamar géant vivant a pu être observé par des scientifiques japonais. Ils ont navigué dans l’océan Pacifique cet été et ont pu filmer l’animal dans son habitat naturel, à près de 900 mètres de profondeur. L’annonce de cette découverte a été faite très récemment et les premières images ont pu être diffusées par les télévisions japonaises et américaines dès le mois de janvier. Des images qui font froid dans le dos, mais qui fascinent.

Il aura fallu 400 heures de plongée, à la caméra embarquée sur le sous-marin, pour que le calamar, dont le nom scientifique est architeuthis, puisse enfin être filmé. Une première mondiale, dont les scientifiques à son origine se félicitent. « Il brillait, il était si beau. J’étais tellement ému quand je l’ai vu de mes yeux« , raconte Tsunemi Kubodera. « Des chercheurs du monde entier ont déjà essayé de filmer cet animal dans son milieu naturel, mais en vain jusque-là« . La taille de la bête a été estimée à 3 mètres pour son corps seul, et à 8 à 9 mètres en comptant ses tentacules, dont les principales étaient manquantes. Même si les causes de ce manque n’ont pas été confirmées, on imagine que ça pourrait être dû à un combat contre un cachalot qui se nourrit parfois des calamars géants.

Voir un calamar d’une taille pareille est vraiment très surprenant, mais le voir vivant et nager sous l’eau est encore plus impressionnant ! Heureusement qu’on ne risque pas d’en croiser à la plage très souvent. Que vous inspire ce calamar géant ?

400
partages
AUTEUR
Corentin Vilsalmon
SOURCE
LIBÉRATION
SUJETS RELATIFS