100
partages

Meshworm : le ver de terre robotique prêt pour ses missions militaires !

100
partages

Un robot qui se déplace comme un ver de terre, curieuse avancée technologique. Et pourtant, Meshworm pourrait avoir de multiples utilisations, comme la reconnaissance en terrain accidenté. La robotique avance à grands pas et ce petit robot nous le prouve encore une fois.

Les nouveaux robots sont souvent de plus en plus grands ou ressemblent de plus en plus aux humains, ce n’est pas le cas de Meshworm. Créé par des génies de MIT, Harvard et Seoul University, ce robot n’est pas plus grand que votre main et se meut comme un véritable ver de terre : il rampe sur le sol avec une grande fluidité. Petit mais costaud, il résiste à attaques extérieures. Ainsi le frapper avec un marteau, le fera s’aplatir pendant un moment et il repartira. Lui marcher dessus n’aura pas plus d’effets, il rampera pour reprendre sa position précédente. Une résistance impressionnante au vu de sa taille qui pourrait aussi l’avantager. Étant financé par le célèbre organisme de recherche pour l’armée US, DARPA, ses missions seraient certainement à but militaire.

Mais comment les chercheurs ont réussi à le faire imiter la manière de bouger des vers de terre, des escargots et des concombres de mer. Ils ont créé un corps tubulaire pour la forme, composé d’un grillage de polymère souple et possédant des propriétés proches d’un ressort. Les muscles artificiels ont été réalisés à partir d’un alliage de nickel et de titane qui lui permettent d’être flexible en fonction de la température. Pour provoquer l’action qui fera bouger Meshworm, une carte de circuit imprimé et une petite batterie placée dans le tube augmentent la température d’une certaine partie de l’alliage. Le réchauffement provoque un resserrement du tube et permet au robot d’avancer. Comme le déclare un professeur d’ingénierie mécanique au MIT, faisant partie des chercheurs du projet : « La plupart des parties mécaniques sont rigides et fragiles à une petite échelle, mais toutes les parties de Meshworm sont fibreuses et flexibles », des propriétés intéressantes qui pourraient lui permettre de connaître de multiples utilisations, « Vous pouvez le jeter, il ne se cassera pas ».

Quelles utilités pourrait avoir ce petit robot d’après vous ? 

100
partages
AUTEUR
Elena Durand
SOURCE
MAXISCIENCES
SUJETS RELATIFS