300
partages

Vous pourrez bientôt respirer sans l’aide de vos poumons grâce à des microparticules

300
partages

Voici une bonne nouvelle qui permettra certainement de sauver des milliers de vies dans le futur. Des chercheurs ont réussis à injecter des microparticules dans le sang afin de pouvoir respirer même si nos poumons ne fonctionnent plus. Une étonnante découverte à ne pas manquer sur DGS !

Un groupe de médecins, biologistes et ingénieurs, a réussi à créer des microparticules injectables dans le sang afin de maintenir le taux d’oxygène malgré la déficience des poumons. Une nouvelle incroyable et très prometteuse ! Celles-ci seraient en fait un premier prototype de respirocytes, un nanorobot constitué de plusieurs mécanismes également de taille nanométrique. Les matériaux qui le composent sont d’une résistance comparable au saphir ou au diamant et sont capables de stocker sous haute pression 236 fois plus de gaz carbonique et d’oxygène que nos globules rouges. Impressionnant ! Les particules utilisées ici se dissolvent à une vitesse impressionnante dans le sang en libérant de l’oxygène.

Un petit mécanisme de taille minuscule et pourtant qui serait capable de faire des miracles. Pour prouver son fonctionnement, des tests ont été réalisés sur des rats sous-alimentés en oxygène. Après s’être fait injecter ces microparticules, le taux d’oxygénation de ces rats a augmenté de 70% à presque 100%, même s’il chute une fois que la perfusion de ce liquide est arrêtée. Mais si ces microparticules sont également efficaces sur les humains, elles pourraient être injectées durant 15 à 30 minutes. Ainsi, elles pourraient assurer l’oxygénation rapide du corps afin de sauver des vies et éviter les dommages irréversibles dus à un taux d’oxygénation trop faible. Alors on croise les doigts pour que ce système fonctionne à 100% pour les humains !

Et vous, impressionnés par cette avancée ? 

300
partages
AUTEUR
Stéphanie Dubois
SOURCE
ACTUMED
SUJETS RELATIFS