75
partages

C’est officiel : la monnaie virtuelle de Facebook va disparaître

75
partages

Facebook a décidé de stopper sa monnaie virtuelle, les Facebook Credits. Une décision mûrement réfléchie de la part du géant des réseaux sociaux. Celle-ci n’était peut-être pas si utile qu’elle n’y paraît… Découvrez sans plus attendre pourquoi.

Après trois ans de test, Facebook arrête l’utilisation de sa monnaie virtuelle. Lancée en version d’expérimentation au printemps 2009, imposée à tous les éditeurs de jeux sociaux en juillet 2011, les Facebook Credits n’avaient plus leur utilité d’après Julien Codorniou. Le responsable des partenariats gaming de Facebook en Europe précise que : «Les Credits devaient permettre d’assurer la liquidité de la monnaie entre les jeux. Mais de nombreux éditeurs ont préféré utiliser leur propre monnaie, comme le Farm Cash dans Farmville. Il n’y avait donc plus de besoin pour des Facebook Credits».

Mais le leader des réseaux sociaux n’abandonne pas pour autant les micropaiements, l’une de ses principales sources de revenus. L’entreprise espère en développer l’utilisation et propose simplement aux internautes de payer dans leur monnaie locale : euros, yens, livres sterling… «En proposant des prix en devises locales, nous espérons simplifier l’expérience d’achat, offrir plus de flexibilité et faciliter l’accès à une audience mondiale d’utilisateurs de Facebook qui voudront payer pour des applications ou des jeux dans leur monnaie locale», a notifié Facebook dans une note de blog.

Le réseau social reste gagnant dans l’affaire, touchant sa commission habituelle de 30% sur les paiements effectués. La dernière info concernant les micropaiements : le lancement des abonnements dans les applications permettant aux développeurs d’avoir « des flux de recettes récurrents » selon Facebook.

Utilisiez-vous beaucoup la monnaie de Facebook ?

75
partages
AUTEUR
Feena Mayizika
SOURCE
LE FIGARO