12 461 personnes connectées

15 génériques de dessins animés ultra kitsch tout droit sortis du Club Dorothée

une-def-club-do

Si l’on doit au légendaire Club Dorothée l’introduction des animes en France et des matinées de pur bonheur à les regarder, on ne peut passer sous silence les horribles génériques qui ont accompagné ces séries que nous aimons tant. Sentant bon les années 1980, ils ne sont pas forcément toujours en adéquation avec les animes parfois très matures qu’ils accompagnaient. On vous livre une compilation des 15 génériques les plus emblématiques de l’époque !

Dragon Ball Z – Ariane

Club-do-1

Club-do-2

 

Bioman – Bernard Minet

club-do-3

club-do-4

 

Les Chevalier du Zodiaque – Bernard Minet

club-do-5

club-do-6

 

Nicky Larson – Jean-Paul Césari

 

club-do-7

club-do-8

 

Sailor Moon – Bernard Minet

club-do-9

club-do-10

 

L’école des champions – Bernard Minet

club-do-11

club-do-12

 

Juliette je t’aime – Bernard Minet

club-do-13

club-do-14

 

Jeu, set et match – Bernard Minet

club-do-15

club-do-16

 

Mes tendres années – Dorothée

club-do-17

club-do-18

 

Nicky Larson (second générique) -Jean-Paul Césari

club-do-19

club-do-20

 

Dis-moi Bioman – Bernard Minet

club-do-21

club-do-22

 

Spielvan – Patrick Simpson-Jones

club-do-23

club-do-24

 

Dragon Ball – Ariane

club-do-25

club-do-26

 

Les Chevaliers du Zodiaque (second générique) – Bernard Minet

club-do-27

club-do-28

 

Winspector – Bernard Minet

club-do-29

club-do-30

 

Ah, quelle drôle d’époque ! En vérité, même si aujourd’hui ces génériques ont l’air pour beaucoup complètement ringards, la période était différente, tout comme le public. Aujourd’hui encore, les fans du Club Dorothée prennent plaisir à retrouver ces anciens génériques et à plonger dans la nostalgie de leur enfance. Et vous, avec le recul, trouvez-vous ces génériques sympas, ou au contraire, irrécupérables tant ils sont ringards ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux