12 547 personnes connectées

13 ans après avoir proscrit les jeux vidéo, la Chine décide finalement de lever cette interdiction

apres-13-ans-sans-jeux-video-la-chine-prevoit-finalement-de-les-autoriser-a-nouveau-une

Le gouvernement chinois a officialisé la levée de l’interdiction des jeux vidéo, qui mettra fin à 13 années d’abstinence en matière de gaming pour la population. Une décision qui va ravir des générations de gamers et que DGS décrypte pour vous.

Depuis l’an 2000, la Chine est privée de consoles et de jeux vidéo importés, la faute à un gouvernement qui en a, dans un soucis de protection de sa population, interdit la vente. En effet, les autorités étaient inquiètes des conséquences que pouvaient engendrer les titres violents, comme le très célèbre Grand Theft Auto, sur la jeunesse chinoise. Ne vous leurrez pas, ceux qui en avaient les moyens n’ont pas attendu cette année pour tester les grosses sorties des dernières années et ont acheté leurs consoles de jeux au marché noir. A noter que la dernière vendue légalement était la PlayStation.

Si des rumeurs de légalisation de l’importation des jeux vidéo et plateformes associées avaient filtré dans le journal China Morning Post en juillet 2013, elles se sont désormais belles et bien confirmées par un site officiel du gouvernement chinois. Ils est maintenant possible pour les entreprises qui s’engagent dans la nouvelle zone de libre-échange de Shanghai de vendre des jeux-vidéo en toute légalité sur leur marché domestique.

apres-13-dinterdiction-les-jeux-video-seront-a-nouveau-autorises-en-chine5

Cependant, cette légalisation de la vente de jeux vidéo non produit sur le territoire chinois ne signifie pas que la Chine a aboli par la même occasion la censure. Ainsi, chaque titre devra être soumis au contrôle des autorités et être approuvé préalablement par celles-ci pour pouvoir être commercialisé. Cette levée est néanmoins compréhensible compte tenu de l’apport financier qu’il pourrait représenter : selon des analystes, l’industrie du jeu pourrait rapporter plus de 21 milliards de dollars à la Chine en 2017.

Concernant la zone de libre échange de Shanghai évoquée plus haut, elle devrait être ouverte courant octobre 2013 et bénéficiera, comme Macao et Hong Kong, d’une législation particulière différente de celle qui régit le reste de la Chine. Il ne fait nul doute que cet espace qui jouit d’avantages non négligeables en terme de commerce devrait séduire plusieurs grands noms de l’édition de jeux vidéo. Parmi ces derniers, Microsoft a d’ores et déjà émis le souhait de créer une joint-venture avec l’entreprise chinoise BesTV dans l’optique de développer des jeux vidéo.

apres-13-dinterdiction-les-jeux-video-seront-a-nouveau-autorises-en-chine4

Enfin, les rumeurs concernant l’éventuelle autorisation de Twitter et Facebook dans la nouvelle zone de libre échange ne devraient pas aboutir, ayant été démentis peu de temps après l’article du China Morning Post. La Chine progresse, c’est indéniable, mais à son rythme… Heureusement, les chinois pourront quand même jouer à GTA V ^^ !

apres-13-dinterdiction-les-jeux-video-seront-a-nouveau-autorises-en-chine3

apres-13-dinterdiction-les-jeux-video-seront-a-nouveau-autorises-en-chine1

C’est une nouvelle importante qui profitera sûrement à l’industrie du jeu vidéo. Chez DGS, les avis sont partagés : certains voient en cette levée de l’interdiction de la vente de jeux vidéo importés un adoucissement des autorités chinoises alors que d’autres pensent que ce n’est qu’une décision parmi tant d’autres et que ça ne changera pas fondamentalement le quotidien des chinois. Ce qui est certain, c’est qu’on est loin d’imaginer l’impact que cela pourrait avoir sur l’économie mondiale. Et vous, de quel œil voyez-vous cette légalisation des jeux vidéo étrangers en Chine ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque seconde, ce sont près de 43 000 vidéos qui sont visionnées sur le site de vidéos Youtube,