12 793 personnes connectées

10 conduites respectueuses à adopter pour vous faire apprécier des Japonais

Japan 9 un salut japonais via Shutterstock

Partir en voyage dans un pays étranger, c’est s’adapter à sa culture et à ses traditions. Et, bien évidemment, le Japon n’échappe pas à la règle. SooCurious vous invite à découvrir quelques petites choses à faire ou à ne pas faire si vous passez par le Japon lors de vos prochaines vacances.

1) S’adresser à quelqu’un avec respect

S’incliner est quelque chose de très courant au Japon, et c’est la première chose enseignée aux enfants dès qu’ils entrent à l’école. La durée et l’angle d’inclinaison varient en fonction de la personne en face : si c’est un ami, un rapide à 30 degré ; si c’est votre supérieur au bureau, un long et lent à 70 degré. C’est principalement une histoire de position et de circonstances ; et pour un touriste, une simple inclinaison de la tête ou du buste suffit généralement.

En plus de s’incliner pour saluer, s’adresser formellement est très important. Comme monsieur Martin serait offensé que vous l’appeliez Martin, un Japonais le serait aussi si vous ne rajoutez pas le suffixe « -san » ou « -sama » (si vous avez en face de vous quelqu’un de très important) à leur nom de famille. Appeler les enfants par leur nom de famille suffit, mais vous pouvez ajouter le suffixe « -chan » pour une fille et « -kun » pour un garçon et c’est préférable de le faire pour les adolescents. De fait appeler quelqu’un par son prénom et sans suffixe est une marque de très grande familiarité et généralement réservée aux couples ou à la famille.

Japan-bow

 

2) Les manières à table

Si vous êtes plusieurs et que l’on vous sert à boire, attendez que tout le monde soit servi. Quelqu’un prendra la parole, fera un petit discours, lèvera son verre et s’exclamera « Kampai ! » (A votre santé !), et vous pourrez entamer votre boisson.
Vous recevrez un petit chiffon mouillé dans la plupart des restaurants japonais : utilisez-le pour laver vos mains avant de manger puis pliez-le avec attention et posez-le sur un coin de la table. Ne l’utilisez surtout pas comme serviette ou pour votre visage. En revanche n’hésitez pas à faire un peu de bruit en mangeant : aspirer bruyamment la nourriture chaude comme les nouilles est un signe de politesse, montrant que vous appréciez votre repas. Aussi, vous pouvez amener votre bol à votre bouche pour pouvoir manger plus facilement avec des baguettes, surtout si c’est un bol de riz. Et, avant d’entamer votre repas, que ce soit un dîner de luxe ou un sandwich du supermarché, la politesse veut que vous disiez « itadakimasu » (merci pour le repas) en joignant les mains devant vous.

itadakimasu-1

 

3) Manger « comme un Japonais »

En fonction du restaurant que vous avez choisi pour dîner, il se peut que vous ayez besoin d’utiliser des baguettes. Si vous avez du mal avec ces petits morceaux de bois, il serait préférable que vous vous entrainiez un peu avant de partir, pour être plus à l’aise. Une croyance très répandue parmi les Japonais est le fait que leur pays est très « unique » ; le Japon est le seul pays à avoir quatre saisons, les étrangers ne peuvent pas comprendre le Japon, seuls les Japonais peuvent utiliser les baguettes correctement. Ne soyez donc pas étonné si les Japonais vous regardent bouche bée et que vous recevez des compliments sur la manière dont vous maniez vos baguettes.

Chopsticks-Japan

 

4) Pas de pourboire

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, au Japon donner un pourboire, que ce soit pour les taxis, les restaurants, un service quelconque, est quelque chose d’insultant. Les services demandés sont couverts par le prix donné, alors pourquoi payer plus ? Mais si vous êtes dans une grande ville comme Tokyo et que vous ne parlez pas japonais, une serveuse ou un serveur pourrait prendre la monnaie en plus que vous laisserez au lieu de devoir vous expliquer dans un anglais cassé le concept du non pourboire. Rappelez-vous surtout qu’un prix est un prix.

Japon-1

 

5) Sur le seuil d’une maison

Lorsque vous pénétrez chez quelqu’un, la politesse exige que vous enleviez vos chaussures. C’est aussi le cas dans la plupart des hôtels et des bâtiments professionnels. Dans ce cas-là, un casier sera à votre disposition pour y ranger vos chaussures, et vous trouverez une paire de chaussons pour invités non loin ; la plupart des Japonais prennent leurs propres chaussons d’intérieur au cas où. En revanche enlevez toujours vos chaussons lorsque vous devez poser le pied sur un tatami (assez courant dans les maisons et les hotels) et n’oubliez pas de mettre et d’enlever les chaussons prévus à cet effet lorsque vous entrez et sortez des toilettes. C’est extrêmement malpoli d’entrer à nouveau dans la pièce principale de la maison avec des chaussons qui ont trainé sur une surface dite « sale ».

Chausson-japon

6) Les bains

Les bains publics et les thermes font partie intégrante de la société japonaise : les Sento, petits bains publics de quartier peuvent se trouver aussi bien dans le plus grand quartier de Shinjuku que dans la petite ville sur l’île de Shikoku. Les Onsen, plus répandus, sont aussi plus populaires et plus appréciés. Mais faites attention : certains bains publics sont mixtes et requièrent de se baigner nu donc renseignez-vous si vous ne voulez pas vous retrouver dans ce genre de situation. Contrairement à nous les Occidentaux, les Japonais utilisent le bain après s’être lavés et rincés, pour se relaxer. Si vous êtes invité dans une maison japonaise, vous aurez l’honneur de prendre le bain en premier, habituellement avant le dîner. Faites bien attention à ne pas salir l’eau de n’importe quelle manière, car le bain est considéré comme une sorte de sanctuaire sacré.

Onsen-2

 

7) Une société basée sur le groupe

Lorsqu’on demanda à plusieurs groupes de lycéens japonais d’identifier les dangers auxquels les enfants d’aujourd’hui devaient faire face, la majorité se sont mis d’accord pour dire que le plus important était l’individualisme. La société japonaise est basée sur le groupe, alors que la culture occidentale se concentre sur l’individualisme. Cela ne veut pas dire que les Japonais font tout en groupe, mais plutôt que beaucoup de choses qui ne posent pas de problèmes dans notre société sont considérées comme indécentes en public. Par exemple, se moucher en public, téléphoner dans les lieux bondés comme le train ou le bus, manger en se déplaçant, s’embrasser ou se tenir la main en public. Même si le simple fait d’être un étranger vous fait ressortir de la masse, peu importe le temps passé au Japon ou les connaissances que vous avez sur cette culture et cette société, c’est inévitable. Et pour ça, les étrangers sont considérés comme des petites célébrités : regards, cris, permission de prendre une photo avec vous, parfois même demande d’autographe, vous ne passerez jamais inaperçu.

IMG_2496

 

8) Le langage de défaut : l’anglais

Les Japonais assumeront automatiquement que vous êtes un natif anglais jusqu’à ce que vous leur prouviez que ce n’est pas le cas. Et même si vous parlez un peu ou couramment le japonais, le langage de défaut assigné aux personnes aux traits occidentaux est l’anglais. De fait beaucoup de Japonais insisteront pour utiliser leur anglais, même si leur interlocuteur parle mieux la langue locale. Ne soyez donc pas surpris si des groupes d’écoliers se mettent à crier « Hello ! » en vous apercevant ou si quelqu’un marche droit sur vous et vous demande d’où vous venez.

japan-english

 

9) Les masques

Ne soyez pas étonné d’apercevoir beaucoup d’employés municipaux et de travailleurs publics portant des masques respiratoires. Ce n’est pas tant pour se protéger que pour protéger des germes les gens autour. Que ce soit pour un simple rhume ou tout simplement par inquiétude pour les gens qui les entourent, un nombre considérable de Japonais en porte. Ne vous en préoccupez donc pas, ce n’est pas un signe d’épidémie et ne laissez pas ce fait déranger votre séjour au Japon.

Mask-japon

 

10) La sécurité

Une grande majorité des Japonais vous diront de faire attention pendant votre voyage, et de bien surveiller vos bagages. Beaucoup de touristes vous diront de ne pas vous inquiéter, tout ira bien, rien ne vous arrivera et personne ne vous volera vos affaires. La peur du crime est extrêmement élevée parmi les habitants du Japon ; et ceux-ci existent bel et bien, comme partout dans le monde. Mais le taux de criminalité de ce pays est bas et ce fait est bien visible lorsqu’on aperçoit un employé ayant raté le dernier train dormir sur un banc dans un parc, ou ce groupe d’enfants de 5 ans qui vont tout seuls à l’école. Donc pas besoin de s’alarmer, relaxez-vous et passez de superbes vacances au pays du Soleil-Levant.

maxresdefault

Toutes ces mœurs et ces coutumes peuvent parfois nous paraître étranges, mais avec ces quelques explications on peut vite les comprendre. Quelles coutumes aimeriez-vous découvrir ? Êtes-vous plutôt attiré par la culture asiatique, comme au Japon, ou préférez-vous découvrir une culture européenne autre que la nôtre ?

Ces articles vont vous plaire

En 1950, l’Inde a refusé de participer à la Coupe du Monde de Football parce qu’il fallait porter des chaussures

— @DailyGeekShow